Premiers contacts


Le ou les premières consultations chez un(e) psychanalyste, appelées « entretiens préliminaires » servent à se poser différentes questions: « ai-je bien frappé à la bonne porte? », « est-ce bien ce type de travail que je désire entreprendre? » etc.

 

De commun accord, on engagera, ou non, un travail analytique, sous forme:

 

Entamer une psychothérapie psychanalytique? de « psychothérapie analytique » ( voir rubrique psychothérapie) soit un travail en face à face. Dans ce cas, le sujet demande bien à faire un travail de réflexion sur lui-même, mais il exprime vouloir garder un certain contrôle sur les événements du quotidiens, sa souffrance n'est pas telle qu'il soit prêt à tout remettre en question. L'analyste y verra peut-être une forme de résistance, mais il se doit, à ce stade de le respecter. Ce travail peut durer de quelques séances, à quelques mois, voir s'étendre sur plusieurs années. Parfois, à force de se confronter à son inconscient, il arrive que le sujet exprime le désir « d'à aller plus loin ». et de passer en psychanalyse (cure type).

 

entamer une psycahanlyse? de psychanalyse, soit un travail ou le sujet ( l'analysant ) est plus classiquement allongé sur un divan, mais pas systématiquement. Cela suppose un rythme de deux à plusieurs séances semaine, dont les modalités, tenant compte des possibilités de chacun en particulier, seront convenues dans ces séances préliminaires. En psychanalyse le sujet est confronté aux pensées les plus profondes de son inconscient, à une remise en question de ses actes et pensées, force est alors de comprendre, que pour s'engager dans ce travail, ce voyage, il faut en manifester le désir!

 

Mais très souvent tout n'est pas aussi tranché, parfois un travail commence sans que la question d'une psychanalyse ou non soit décidée. Rencontrer un(e) psychanalyste, c'est d'abord trouver quelqu'un avec qui on est suffisamment à l'aise pour lui confier nos soucis, notre souffrance, nos insuffisances... Qui est formé pour écouter, interpréter nos processus inconscients, nous amener à questionner nos symptômes, à nous laisser surprendre par nos dires, sortir de notre surdité psychique, et de surcroît...guérir.

 

--- © 2011 Michelle Tilman ---




"Tout désir, même celui de parler, est un désir de vivre."

Hubert Aquin (1929- 1977)